Blog Movaway Logements

Les 20 règles d'or de la colocation à Londres 09-02 2018

Les 20 règles d’or de la colocation à Londres

On t’avait assuré précédemment que la colocation était le meilleur moyen pour vivre à Londres. Cependant, même si Movaway met à ta disposition les meilleures chambres dans les meilleurs quartiers il faudra aussi y mettre du tien. Pratique, économique et enrichissante la colocation est le type d’hébergement le plus demandé par les jeunes à Londres. Qu’ils soient Anglais ou expatriés, tout le monde choisit la colocation comme type de logement dans la capitale britannique comme si c’était une évidence. Cette cohabitation peut être très conviviale et pratique, mais à condition de ne pas mettre au placard les règles d’or de la colocation.

Soucieux de te faire vivre la meilleure expérience de ta vie à Londres Movaway répertorie aujourd’hui pour toi les 20 règles d’or de la colocation. Si certaines de ces règles te paraissent évidentes, il est toujours bon de s’accorder un check-point.

 

Ne pas rester dans son coin

Pour une bonne colocation à Londres, il ne faut pas être timide et aller vers les autres

C’est la pire des choses à faire. Principalement pour vous même plus que pour les autres. Si tu choisis la colocation pour vivre à Londres, il faut vraiment que tu sois disposé à de nouvelles rencontres et à la vie en communauté. Même si la coloc’ est un bon plan pour faire des économies et profiter d’un super logement équipé avec balcon salon et baignoire, si faut aussi bien comprendre avant d’envisager ce type d’hébergement que tu devras partager ton lieu de vie et donc une partie de ton jardin secret. Tu as fait la démarche de venir faire un stage à Londres ou de venir travailler pour voir autre chose, sortir de ta routine et rencontrer de nouvelles personnes. Quand tu arrives à Londres sois donc prédisposé à rencontrer des gens, à discuter et faire connaissance. C’est un bon exercice pour ton anglais, mais aussi pour apprendre à s’ouvrir aux autres.

Communiquer

Bonjour”, « Bonsoir », c’est la moindre des politesses quand on vit en communauté. Quelques mots qui ne paient pas de mine, et pourtant ils ont un impact important sur l’ambiance de la colocation. Être polis et aimable avec tous ne fera qu’améliorer les rapports avec tes colocataires londoniens.

Même si on sait qu’il n’y a rien de plus frustrant pour un expatrié français que de tomber sur une colocation où les gens ne communiquent pas ou très peu. N’oublie pas que vivre en colocation c’est aussi le meilleur moyen de faire des rencontres en tout genre et donc aussi et surtout de pratiquer l’anglais. Si tu n’as pas de bol et que tu tombes sur des coloc’ peu bavards. Pas le choix, fait le premier pas et engage la discussion ça n’a encore jamais tué personne et c’est le meilleur moyen pour briser la glace.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Who is ready for the 17 best Joey and Chandler hugging moments?

Une publication partagée par Friends (@friends) le

Prendre des initiatives

Si tu te rends compte après quelques vaisselles qu’il n’y a plus de liquide vaisselle, ne fais pas l’aveugle et vas en acheter. Même si personne ne le fait, saisis cette occasion pour donner l’exemple. Les actes plutôt que les mots parfois sont plus efficaces pour faire passer un message. Surtout en Angleterre où tout est dans la subtilité. Si tu te rends compte que la facture d’internet n’a pas encore été payer fais-le. Si une ampoule est à changer, mets tes talents de bricoleur en avant et épate tes colocataires. Ils t’admireront et après toutes ces merveilleuses initiatives tu auras peut-être le titre du meilleur colocataire.

 

Faire des concessions

Comme on le dit bien souvent, personne n’est parfait. Les oublis et les petites erreurs du quotidien ça arrive à tout le monde même à toi ! S’il arrive qu’un de tes colocataires oublie d’éteindre la lumière derrière lui par exemple, une petite remarque dite calmement et avec le sourire suffira. Même si tu t’es levé du pied gauche, que t’as passé une journée affreuse et que tu as décidé d’être désagréable, tes colocataires n’y sont pour rien et n’ont pas a subir tes sauts d’humeur. Il faut donc parfois prendre sur toi et faire des concessions. Si tu as envie de regarder le dernier épisode de ta série, mais d’autres membres de ta coloc ont décidé de jouer aux jeux vidéo, trouvez un terrain d’entente. Si chacun fait des concessions, tout se passera bien et la colocation à Londres restera un beau souvenir pour tout le monde.

 

Ranger derrière sois

THE bonne technique pour éviter les disputes inutiles : ranger au fur et à mesure tout ce que tu utilises. Si tu cuisines n’attend pas d’avoir fini de manger pour laver toute la vaisselle que tu as utilisée. Par exemple, commence par ranger les choses qui vont au frais. Cette technique t’évitera aussi des heures de ménage supplémentaires si tu prends la peine de le faire petit à petit.

Bien ranger derrière soi lorsqu'on est en colocation pour ne pas s'attirer les foudres de ses colocs

Ranger ses affaires

L’avantage de la colocation c’est que même si tu vis en communauté tu bénéficies d’un espace d’intimité rien que pour toi. C’est notamment pour cette raison que tu dois faire attention à ne pas faire des espaces communs l’extension de ta chambre.

Attention aux chaussettes qui traînent et tasses de thé pas débarrassées. Range tes affaires dans ta chambre et ne fait pas subir ton éventuel désordre à tes colocataires dans les pièces de vie commune. Si tu n’apprécies pas voir le linge sale de ton colocataire dans la salle de bain dit toi qu’il n’appréciera peut-être pas non plus voir ton manteau sur le canapé. Donc pour éviter les disputes (et le rangement est souvent la source) il est nécessaire que tu prennes bien le soin de ranger tes affaires dans ton espace privé.

 

Respecter les besoins des autres

Si certains de tes colocataires ont un rythme de vie différent, tu dois le respecter. Par exemple si un de tes colocs’ travaille la nuit, évite de faire beaucoup de bruit le matin… À l’inverse, si tu as des colocataires couche tôt, limite tes nuances sonores le soir. Une des règles d’or pour que ton expérience en colocation à Londres soit exceptionnelle c’est de respecter les besoins des autres afin éviter les conflits. Pour cela dès le départ il faut instaurer un dialogue sans retenues. N’ai pas peur de dire ce que tu souhaiterais et comment tu vois les choses (on te renvois à la règle 1), par exemple : « Je me lève tôt demain matin essayez de ne pas trop faire de bruit ce soir svp ».

 

S’entraider

Tu sors d’une grosse journée de stage. Tu te rends compte que tu n’auras pas le temps de faire les courses, ton colocataire pourrait bien t’aider ! Puisque vous vivez ensemble il est portant de s’entraider la colocation ce n’est pas que « chacun pour soi ». En plus ça rapproche ça tisse des liens et ça créer une bonne ambiance au sein de la colocation. Cependant, n’oublie jamais que c’est donnant-donnant.

 

Prévenir si tu invites

Venir faire son stage à Londres ça peut devenir long et éprouvant surtout quand on ne voit pas sa famille et ses amis. Tu auras sans doute à un moment ou un autre envie d’inviter des proches à te voir et donc à dormir. Pas de soucis ! Prends juste l’habitude de prévenir tes colocataires sur la venue d’une personne extérieure. On doute qu’ils soient contre, mais par principe il est mieux de demander. De plus ça créer une bonne ambiance, un climat de confiance et l’autre se sent pris en compte.

 

Faire un planning de ménage

Généralement le ménage n’est pas l’activité favorite de notre génération (ni d’aucune autre génération d’ailleurs). Cela dit, quand on vit en communauté il faut s’y faire tout le monde doit mettre la main à la patte et surtout pour le ménage !

Pour éviter de passer tes journées à nettoyer l’appartement, prévois d’instaurer avec tes colocataires un planning de ménage ! Chacun son tour 1 fois par semaine. Bon après il ne suffit pas de le faire et de le scotcher sur le frigo, il faut s’y tenir ! Cela dit l’avantage des colocations que Movaway propose c’est qu’elles incluent les services d’une femme de ménage qui vient une fois par semaine, du coup si tu passes par la  tu peux zapper la règle 10.

 

Partager autre chose qu’une coloc »

Entre ton stage, ton job et tes collègues de travail, il peut arriver que tu ne croises pas tes colocataires pendant plusieurs jours. Après tout, même si les colocations à Londres sont souvent jeunes, vous n’avez pas tous le même rythme de vie, les mêmes activités et les mêmes horaires. C’est pourquoi il est judicieux d’organiser fréquemment des petites soirées spéciales « colocation », une petite série que vous pourriez tous suivre ou bien un bon petit plat à cuisiner ensemble ou à se faire livrer. Ça vous aidera à rattraper le temps perdu, développer une bonne ambiance et tisser des liens. Il est important d’entretenir une convivialité entre vous, une complicité, tu passeras alors plus facilement sur certains détails qui t’agaces chez tes colocs’ et vis versa. De plus les soirées entre colocs c’est cool et  partager une bière au pub c’est typiquement anglais donc profites-en !

Organiser des soirées avec ses colocataires renforcera les liens entre vous

 

Être partageur

Ne pense pas qu’à toi, on sait à quel point la vaisselle est une activité prenante et à quel point passer le balai (ou l’aspirateur pour ceux qui en ont) peut être passionnant… Mais il faut bien en laisser pour les autres. La colocation c’est tout partager avec ses colocataires (ou presque). Salle de bain, cuisine, salon (etc.) Ne passe donc pas 2 h dans la salle de bain le matin. Ne décide pas toujours d’utiliser le four quand tu cuisines si quelqu’un d’autre veut s’en servir. N’oublie jamais que dans une colocation tout est à tout le monde tout le temps (sauf ta chambre bien entendu).

 

Être tolérant et accepter les différences

Comme on te l’a déjà dit plusieurs fois, même s’il y a beaucoup de Français à Londres, elle reste une ville cosmopolite et pleine de nationalités différentes. Les personnes avec qui tu partageras ta colocation, auront sans doute des valeurs ou des opinons différentes. Ce n’est surtout pas une raison pour les stigmatiser ou donner des leçons, même si pour toi certaines choses te paraîtront évidentes. Vous n’avez pas reçu la même éducation (bien heureusement sinon ça voudrait dire que tu es en colocation avec ton frère ou ta sœur et tu ne serais sans doute pas là à lire cet article), vous n’avez pas le même parcours de vie et c’est la raison pour laquelle parfois vous ne serez pas d’accord. Dans ce cas, éloigne-toi, abstient toi de répondre ou de rentrer dans un conflit. Rappelle-toi toujours qu’il n’existe pas une vérité, mais DES vérités.

 

Être bon payeur (Règle incontournable de la colocation)

Passage obligé tous les mois : payer le loyer. Apprends donc à gérer ton budget en fonction du loyer et pas l’inverse ! Il faut être organisé dans les paiements et respecter les délais. Si tu respectes cette règle, tu éviteras les tensions et les conflits à coup sûr !

 

Établir un budget (si budget commun il y a)

Certains préfèrent l’idée de faire chacun ses courses, d’autres préfèrent faire des courses en commun. Aucune idée n’est mieux que l’autre, mais le plus important si vous choisissez l’option 2 c’est d’établir un budget commun. Estimer les besoins de chacun à l’avance et se mettre d’accord sur le budget course de chacun. Faite un pot spécial course et toutes les semaines relayez-vous pour aller faire les courses.

Savoir gérer les conflits

Lorsqu’on vit 7 jours sur 7 avec les mêmes personnes, à un moment ou un autre il peut arriver que tu ne supportes plus les faits et gestes de tes colocataires. Tu n’auras malheureusement pas le choix, il faudra faire avec, apprendre à discuter, dire ce qui te dérange sans t’énerver de façons intelligente et respectueuse.

 

Partager l’addition

Quelques virées ensemble ça peut être sympa, faire des sorties ensembles : comme des restaurants,  des cinémas, aller boire un coup… Cependant les fois ou ça arrivera ça arrangerait tout le monde de ne pas passer 20 minutes à faire le calcul de combien doit mettre qui, et de qui doit quoi. C’est pourquoi pour éviter d’oublier, il est préférable de diviser l’addition une fois en caisse (ça marche pour les pizzas, les bières les apéros est).

 

Répartir les frais de soirée

On t’avait conseillé plus haut de partager autre chose qu’une coloc », cependant il ne faut pas non plus partager ton compte bancaire. Faire des soirées à l’appartement c’est cool l’organiser parfois ça l’est moins. Une fois que tout le monde s’est mis d’accord sur qui achète quoi (dans le cas où vous décidez ne pas faire des dépenses communes) tu remarqueras sûrement bien vite en allant au magasin que le pack de bière coûte bien plus cher que le paquet de chips. C’est pourquoi si vous décidez d’organiser une soirée mettez-vous bien d’accord sur qui achète quoi et à quel prix !

Sortir en soirée, trouver un QG où vous vous retrouverez est la meilleure solution pour avoir une super colocation

Faire de la colocation une démocratie

Votez à l’unanimité pour choisir le nouveau locataire, le repas du soir ou le programme TV. Ne jamais penser qu’a sois ! Il faut bien comprendre que la colocation c’est aussi respecter l’autre et prendre en compte les avis et les besoins de chacun. Cela dit, ne négligez pas non plus les minorités sinon vous allez devoir gérer un ou plusieurs Caliméro.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

How well do you know “The One with Ross’ Inappropriate Song?” #FRIENDS25

Une publication partagée par Friends (@friends) le

Aimez-vous les uns les autres

Ne l’oublie pas ! Après avoir posé tes valises à Londres, tes colocataires seront tes premiers amis, tes premières connaissances, les premières personnes avec qui tu vas discuter. Seul dans cette grande ville, les débuts seront peut-être difficiles pour toi (ou pas), une chose est sûre entretenir une bonne ambiance avec tes colocataires c’est 100 % bénéfique pour toi. Ils seront là dans tes moments de blues, quand tu auras envie de rentrer, ils seront là pour te rappeler que les meilleures bières et les meilleurs Burgers sont à Londres (oui oui ! on sait que c’est dissuasif). Ils vont te permettre de prendre tes marques au début, de pratiquer ton anglais à longueur de temps et pourquoi pas de passer du bon temps !


Une colocation à Londres c'est aussi de l'amour et de l'entraide et sans doute pour ça que tout le monde s'installe en coloc

 

 

Marine S

photos Londres

Ils nous font confiance