Blog Movaway Divers

Musées à Londres 02-07 2019

Les musées à Londres : visites culturelles

Londres, la capitale de la Grande-Bretagne est aujourd’hui l’une des villes les plus multiculturelles au monde grâce à son ouverture sur le monde et grâce au rayonnement culturel et économique mondiale dont elle bénéficie. En effet, la ville accueille environ 7,7 millions d’habitants, ce qui représente plus de 20% de la totalité de la population du Royaume-Uni.

L’histoire et la culture britannique sont très différentes de la nôtre et restent très traditionnelles même après toutes ces années. Et la conservation de la monarchie en est la principale raison. De ce fait, de nombreux faits historiques ont un rapport avec le Royaume-Uni, du plus négatif (comme les guerres), au plus positif (comme les innovations et inventions).

Ainsi, pour conserver des traces de ces faits historiques, et pour pouvoir les transmettre aux générations suivantes, de nombreux musées ont été créés au fur et à mesure des années.

Le dynamisme culturel de Londres

Outre la forte influence économique que dégage la capitale britannique, la ville bénéficie également d’un fort dynamisme culturel. En effet, Londres compte près de 240 musées dont la grande majorité est d’ailleurs gratuite. Les musées anglais de sujets réellement différents et variés pouvant satisfaire tout le monde. De l’histoire, à la science, en passant par la peinture, l’art, l’automobile, l’architecture, tout est fait pour pouvoir accroître ses connaissances et sa culture générale.

La mise en place de la gratuité des musées publics nationaux

À Londres, la question des musées est en réalité une question d’égalité. Il y a encore quelques années, les jeunes étaient très peu sensibilisés sur le fait d’aller visiter des musées. Et le nombre de visiteurs annuels ne représentait pas du tout la même quantité qu’aujourd’hui. Mais cette évolution est principalement due à la gratuité de la majorité des musées à Londres. Eh oui, aujourd’hui, si tu restes un certain temps à Londres dans le cadre d’un stage ou d’un job, tu seras plus intéressé par la visite des musées. Mais lorsque tu visites Londres en mode express, les musées ne sont pas les premières choses auxquelles tu penses à faire pour t’occuper.

Quand les musées sont payants, la motivation est moindre. Car à prix égal entre visiter un musée ou aller faire un tour dans le célèbre London Eye, la question ne se pose pas, tu préfèreras certainement le London Eye (sauf si tu aimes tout particulièrement l’histoire anglaise ou les musées en règle générale).

Les musées anglais sont gratuits

Afin d’y faciliter l’accès, et de façon à ce que tout le monde ait accès aux collections nationales historiques du pays, la plupart des musées anglais sont donc gratuits. C’est également une opportunité pour les visiteurs, les locaux ou encore les expatriés de découvrir de belles choses tout en s’éduquant et pour acquérir de la culture générale ou plus spécifiée dans un domaine spécifique.

Depuis la mise en place de la gratuité des musées à Londres en 2001, le nombre de visites par an a augmenté de 184%, selon le gouvernement britannique. 

Le but de cette démarche et de sa mise en place était de modifier l’idée que les visiteurs se faisaient des musées, de façon à ce que se rendre au musée devienne un moment de découverte et de détente, et non un moment guidé par le prix déboursé pour la visite.

Ainsi, des touristes venus sans forcément d’intention de visiter des musées qui passent devant l’un d’entre eux, comme la National Gallery par exemple, peuvent s’y arrêter faire un petit tour (même si cette visite ne dure qu’une dizaine de minutes).

Les musées et l’architecture de leur bâtisse 

La grande majorité des musées à Londres sont situés en plein cœur du centre-ville et dans des bâtiments avec une architecture tout aussi belle en vraie qu’en photo. Les musées londoniens sont donc devenus des attractions majeures pour les touristes, ou pour les autres visiteurs ; ce qui est bon pour l’économie anglophone. Car bien entendu, même si l’entrée y est gratuite, de nombreux produits (souvenirs, casque audio avec explications, nourritures, boissons, etc.) sont eux disponibles uniquement à la vente ou à la location (pour les casques audio avec les explications).

Tout comme les expositions dites « temporaires » qui elles demeurent payantes afin de renflouer les caisses du musée.

Les musées à Londres ont tous été créés à des périodes très différentes les unes des autres, et cela se ressent avec l’architecture des bâtiments. Que l’architecture soit plus Victorienne (comme le musée d’histoire naturelle), plus contemporaine (comme le British Museum), ou bien comme le Tate Modern qui est en fait une ancienne centrale électrique désaffectée, tu seras toujours époustouflée par la diversité et pas la beauté de ces nombreuses bâtisses.

Les 15 musées les plus célèbres à Londres

Étant donné la diversité des musées à Londres, nous ne pouvons vous parler de chacun d’entre eux, mais Movaway a sélectionné pour vous une liste des 15 musées les plus célèbres de Londres.

Prenez des notes, c’est le moment pour vous de créer votre itinéraire, en n’oubliant pas d’y intégrer certains de ces musées.

1- Le British Museum de Londres

Situé en plein cœur de Londres, entre les stations « Russell Square », « Holborn », et « Tottenham Court Road », le British Museum est l’un des plus grands musées de la capitale. Ouvert en 1759, sa superficie est de 13,5 hectares et il accueille près de 6 millions de visiteurs par an.

Il regroupe une collection de plus de 7 millions d’objets, dont certains sont très rares, et proviennent des 6 continents (Amérique, Europe, Asie, Afrique, Océanie et Antarctique…). Ce musée explore de façon profonde l’histoire culturelle de l’humanité, tout en proposant d’autres « distractions » afin de rester attractif (comme la salle de lecture, qui était la préférée de Karl Marx).

Comme dit précédemment, ce musée fait partie de l’un des nombreux musées à être gratuits au Royaume-Uni. Ce musée est donc financé par le département de la Culture, des Médias et du Sport ; et lors de certaines expositions temporaires, les dons faits pas le public contribuerait fortement au développement du monument.

British Museum

2- Le Musée d’histoire naturelle de Londres 

Situé entre la station de métro « South Kensington » et l’étendue parc « Hyde Park », ce musée est certainement le musée londonien avec l’architecture la plus impressionnante. Nous te suggérons d’abord d’admirer la beauté du bâtiment avant de le pénétrer. Ouvert en 1881, il accueille près de 4 millions de visiteurs chaque année.

Il est, notamment grâce à ses plus de 70 millions d’objets exposés, le musée d’histoire naturelle le plus grand, impressionnant et complet au monde. Il contient par exemple des collections historiques du 18e siècle, comme celle du reconnu physicien Sir Hans Sloane. Très célèbre pour son grand hall d’entrée (Central Hall), laissant apparaître le squelette d’un diplodocus.

Le musée abrite 5 collections majeures dans des domaines très variés, tels que : la botanique, l’entomologie, la minéralogie, la paléontologie, et encore la zoologie.

Bon Plan… Gratuit aux visiteurs pour la majeure partie de la visite, certaines zones (comme des expositions spécifiques) restent accessibles uniquement sur présentation d’un ticket payant.

Musée d'histoire naturelle

3- La galerie Saatchi de Londres 

À seulement quelques pas de la station de métro « Sloane Square », ce musée est l’un des plus reconnus de Londres en ce qui concerne l’art contemporain. Créée par Charles Saatchi (marchand et collectionneur d’art) en 1985, la collection d’art aujourd’hui exposée a d’abord occupé différents autres lieux (près de Waterloo dans un premier temps, puis près de Chelsea, et enfin dans la Galerie Saatchi, lieu dans lequel la collection séjourne pour le moment.)

Depuis son ouverture, la Galerie Saatchi a toujours eu une influence majeure et toute particulière sur l’art britannique.  Tu pourras y admirer principalement des œuvres du groupe de jeunes artistes des « Young British Artists ».

Avec un accès gratuit pour tous, la visite est fortement recommandée.

4- Le HMS Belfast, un ancien navire de guerre transformé en musée 🛳

Voir cette publication sur Instagram

And where I’m shooting now….

Une publication partagée par David Loftus (@davidloftus) le

Situé sur la Tamise et non pas sur la terre ferme, le bateau de la Royal Navy de la 2de Guerre Mondiale est accessible au public vers le London Bridge. C’est le seul et le dernier navire de la marine provenant de cette tragique époque encore visible de nos jours.

Conçu sur les chantiers navals de Belfast, en Irlande du Nord, il fut ainsi baptisé. Il fit partie de nombreux conflits, tel que les conflits avec le IIIe Reich sur les côtes Normandes, la lutte dans l’océan Pacifique pour lutter contre le Japon, la Guerre de Corée, et ce, avant d’être désarmé en 1963 pour être conservé comme navire – musée.

À noter… Ouvert de 10h à 17h tous les jours, la visite permet de découvrir son système de propulsion, son armement, ainsi que d’appréhender la vie à bord.

Mais malheureusement, il fait partie de ces rares musées qui ne sont pas gratuits. L’entrée s’élève à environ £15 pour des adultes et à £12 pour les étudiants ou toutes personnes ayant des tarifs réduits.

HMS Belfast

5- Le Victoria and Albert Museum 

Situé juste à côté du musée d’histoire naturelle de Londres, proche de l’arrêt de métro « South Kensington », il est le plus grand musée au monde d’arts appliqués et décoratifs et de design, ainsi que de sculpture, et ce grâce à une immense collection permanente de plus de 2,27 millions d’objets.

Fondé en 1852, le musée porte le nom de la reine Victoria et du Prince Albert, il accueille chaque année près de 2,5 millions de visiteurs.

Avec un accès gratuit, il offre aux visiteurs la possibilité d’admirer une collection unique d’art et design issue de nombreuses cultures.

6- Science Museum de Londres 

Le musée des sciences de Londres se situe juste à côté du Victoria and Albert Museum, ainsi que du célèbre musée d’histoire naturelle. Tous les trois sont placés à un lieu stratégique et bien évidemment emblématique de la ville londonienne. Le musée des sciences a ouvert ses portes en 1857, et accueille depuis près de 3 millions de visiteurs chaque année.

Grâce à ses plus de 300 000 objets, instruments ou machines témoin de la science de leur temps, le musée attire aussi bien les curieux en quête de savoir que les scientifiques.

Le musée, sur 5 étages, expose des pièces issues des domaines de l’astronomie, de l’électricité, de la biochimie, de l’aviation, de la photographie, ou encore de la météorologie.

Il conserve également des attractions phares telles que le télescope de Galilée, ou encore la plus ancienne locomotive à vapeur au monde, et une Rolls Royce entièrement d’époque.

Le 6e étage du musée des sciences est quant à lui payant, contrairement au reste du musée qui est gratuit, se consacre totalement à l’histoire de la médecine et des méthodes de traitement (de l’époque à aujourd’hui). Et tu peux nous croire, ça vaut le détour.

Science Museum

7- Le musée de Londres 

Situé entre les stations de métro « Barbican » et « St Paul’s », le musée de Londres porte parfaitement bien son nom. Il raconte en effet, et comme tu auras pu le deviner, l’histoire de la capitale anglaise depuis l’époque du paléolithique jusqu’à aujourd’hui. L’architecture de ce bâtiment change quelque peu des autres musées londoniens tels que le musée d’histoire naturelle, et ce, car le musée se trouve dans un immeuble des années 1970.

À seulement une dizaine de minutes à pied de la Cathédrale St Paul, le musée de Londres, de son nom anglais « Museum of London », retrace en détail et avec rigueur l’histoire de Londres uniquement, en se concentrant sur son évolution.

Tu pourras, en le visitant, passer de l’époque de la préhistoire, à celle de la ville moderne qu’est Londres aujourd’hui. C’est un peu comme faire un voyage dans le temps, tout en gardant les pieds bien ancrés au 21e siècle (n’aies crainte, tu n’encoures aucun risque). 😉

Ainsi, si l’histoire de Londres t’intéresse, tu pourras t’y rendre gratuitement (eh oui, on t’avait prévenu, le nombre de musées gratuits est ahurissant).

Musée de Londres

8- Le Bank of England Museum 

Situé juste à côté de la station de métro « Bank » (eh oui, maintenant qu’on te le dit, tu trouves toi aussi ça super évident, mais tu ne l’avais pourtant jamais réalisé auparavant), le musée se trouve dans le même bâtiment que la Banque d’Angleterre.

La Banque d’Angleterre est une institution chargée de promouvoir les biens des personnes en maintenant la stabilité monétaire et financière du pays. Mais ne t’inquiète pas, tout cela est très bien expliqué au sein du musée, ainsi que l’évolution de la Livre sterling à travers le temps.

Tu pourras également participer à des « animations » te permettant de reconnaître un vrai billet d’un faux, et ainsi d’éviter toute arnaque à Londres ou dans le reste de l’Angleterre (c’est toujours utile de savoir reconnaître des faux billets, on ne sait jamais…), ou encore d’avoir la chance de prendre en main un vrai lingot d’or.

Le musée n’est donc pas très grand, mais l’accès y est gratuit, et les horaires sont les mêmes que la Banque d’Angleterre, soit du Lundi au Vendredi de 9h du matin à 17h du soir. Donc pas forcément évident d’y aller lorsqu’on travaille la semaine. Mais pourtant, c’est un musée à faire pendant ton périple à Londres !

Bank of England Museum

9- L’Imperial War Museum 

Tout près de la station de métro « Elephant and Castle », le musée impérial de la guerre est l’un des 5 musées dédiés aux différentes guerres en Angleterre (dont 3 sont à Londres, un à Manchester, et le dernier est dans le Cambridgeshire). Mais ce musée reste le principal du réseau de 5 musées.

Crée en 1917, durant la 1re Guerre Mondiale, il expose de pièces des guerres sur 5 étages, tous plus intéressants les uns que les autres. La plupart du musée est dédiée au 2 Guerres Mondiales, mais présente aussi certains objets en rapport avec le nazisme.

Certaines expositions, parfois choquantes, sont tout de même très bien faites et donnent ainsi matière à réfléchir. L’entrée est donc gratuite, mais les photos sont interdites au sein du musée.

Imperial War Museum

10- Le Tate Modern 

Du bord de la Tamise, près du London Bridge, le Tate Modern est une centrale électrique désaffectée et réhabilitée en un superbe musée (très moderne de l’intérieur), regroupant ainsi la collection nationale d’art moderne et d’art contemporain et international.

L’ancienne salle des machines a été reconvertie en un hall immense pouvant accueillir des expositions exceptionnelles. Et ces fameuses expositions exceptionnelles et provisoires ont lieu très régulièrement.

Sur les 6 étages du bâtiment, tu pourras trouver 2 balcons (au 3e et au 6e étage) offrant une vue imprenable et pittoresque sur la Tamise, sur le London Bridge, ainsi que sur la City.

Tate Modern

11- La National Gallery 

L’entrée de la National Gallery donne tout droit sur la place du Trafalgar Square. Elle contient un patrimoine artistique de plus de 2 300 objets, dont la plupart sont des peintures datant de 1250 à 1900.

La National Gallery renferme quelques-uns des plus beaux tableaux du monde (comme des œuvres de Léonard de Vinci, Botticelli, Van Gogh ou encore Rembrandt), ainsi que certaines œuvres nationales très connues également.

À noter… L’entrée est gratuite pour la majeure partie du musée, mais seules les expositions temporaires sont payantes.

National Gallery

12- La Tour de Londres 

La Tour de Londres se trouve entre le Tower Bridge et la station de métro « Tower Hill », sur la rive Nord de la Tamise. C’est une forteresse historique, de son nom anglais « Tower of London ».

Sa construction débuta en 1066, mais il fut étendu à plusieurs reprises après cette date.  La Tour avait un rôle important dans l’histoire de l’Angleterre. C’est également l’un des édifices fortifiés les plus célèbres au monde.

Et contrairement à ce que son nom indique, ce n’est pas une simple tour, c’est davantage un grand château dans lequel de nombreuses collections sont exposées. Ce n’est donc pas non plus un musée appropriemment parlé. Mais la Tour de Londres est tout de même considérée comme telle, car de nombreux objets et reliques historiques y sont exposés, telle que les Joyaux de la Couronne britannique. 👑

La Tour de Londres est donc aussi bien considérée comme un monument que comme un musée.

Tour de Londres

13- Le Design Museum 

Le Design Museum est situé au bord du Holland Park, à l’Ouest de la capitale. Fondé en 1989, ce musée est consacré au design sous toutes ses formes, de l’architecture à la décoration en passant par la mode, le graphisme ou encore le design industriel moderne.

Ainsi, de jeunes créateurs ont la chance d’être exposés dans ce musée. En effet, le musée est en étroite collaboration avec le Royal College of Art.

Comme de nombreux autres musées à Londres, la partie permanente reste gratuite et accessible facilement aux visiteurs, alors que les expositions sont elles payantes (le prix dépend de chaque exposition, cela dépend de nombreux facteurs comme la taille de celle-ci, ou encore l’artiste).

14- Le musée du transport de Londres 

Placé en plein cœur du quartier de Covent Garden, le musée des transports de Londres permet de découvrir et de revivre l’évolution des moyens de transport dans la capitale britannique. Tu pourras y voir les bus et les trains à travers les siècles.

Bien évidemment, ce musée se consacre au transport en commun de la ville (l’évolution des métros, des bus, des trains…). L’histoire du fameux bus rouge constitue un élément majeur de la visite, avec la création et l’évolution du métro londonien (qui rappelons-le, est le plus vieux métro du monde), ou encore l’histoire des biens reconnut Black Cabs (le taxi londonien).

Le Bon Plan… La visite est donc très interactive et ludique, aussi bien pour les enfants que pour les adultes.

Cependant, le musée du transport de Londres ne fait pas partie des musées gratuits de la ville, vous devrez donc vous acquitter de l’achat d’un billet pour pénétrer dans le musée et avoir la chance de le découvrir (l’entrée est gratuite pour les moins de 16 ans, le tarif adulte classique est à £18,50, et pour les étudiants, le tarif est de £15,50).

Le musée du transport

15- Madame Tussaud 

Madame Tussaud se situe au sud du Regent’s Park, à proximité de la station de métro « Baker Street ». C’est un musée de cire fondé en 1835 par l’artiste Marie Tussaud (d’où le nom du musée).

Présent dans de nombreux pays, le musée expose des figurines de cire des personnalités les plus connues nationalement ou bien internationalement. Tu pourras donc y voir la Reine Elizabeth, Donald Trump, ou encore les Beatles, etc …

Bien évidemment, tu peux prendre la pose à leur côté le temps d’une photo. C’est un incontournable touristique de Londres, et cela se ressent par son prix (aux alentours de £30).

Madame Tussaud

Mais ce n’est pas tout …

Comme tu le sais, il y a vraiment un nombre ahurissant de musées à Londres. Nous t’avons cité des principaux et des plus célèbres. Mais la liste est bien évidemment non exhaustive.  Il y en a pour tous les goûts, du passionné de livre, au passionné de cinéma avec le Cinema Museum of London, ou encore aux passionnés de la saga Harry Potter avec la possibilité de visiter le célèbre Warner Bros Studio Harry Potter dans la banlieue londonienne.

Tu as donc l’embarras du choix, que ce soit pour te divertir, pour t’instruire, ou simplement par curiosité, alors fonce et fais-les tous ! Car ils sont tous aussi intéressants les uns que les autres.

Dune B.

photos Londres

Ils nous font confiance