Blog Movaway Divers

Fonctionnement d'un stage 11-06 2019

Dois-je être étudiant pour faire un stage à Londres?

La culture du stage est très importante en France pour la grande majorité des cursus, et ce, peut importe ton domaine d’activité ou ton niveau d’anglais. Le stage en France se fait donc impérativement dans le cadre de ses études. Il permet d’une part, de découvrir la réalité du monde du travail, et d’autre part, de mettre en pratique la théorie apprise sur les bancs de l’école.

 

Qu’est ce qu’un stage?

Le stage est une période de formation, d’apprentissage ou de perfectionnement qui dure généralement de 6 semaines à 6 mois, au sien d’une entreprise. Il permet ainsi de découvrir de façon concrète les métiers ou les domaines d’activité qui t’intéresse afin d’orienter tes études et ta carrière dans cette direction.

La grande majorité des stagiaires sont donc des jeunes adultes qui étudient pour se lancer dans la vie professionnelle. Il est également possible pour les adultes en profession d’avoir accès à un stage grâce à des organismes spéciaux. Mais cela reste très rare en France.

Les stages ont aujourd’hui une réelle utilité, surtout quand on pense qu’il y a encore quelques années, les stages étaient très peu répandus et que les étudiants n’avaient pas forcément la chance d’avoir une

En termes de rémunération, en France, le stagiaire doit effectuer un stage de plus de 2 mois consécutifs pour pouvoir obtenir une gratification. Au-delà des 2 mois consécutifs, la gratification en France est de 3,75€ par heure en 2018.

Les stages sont très importants dans la formation d’un étudiant car ils dirigent généralement le stagiaire vers sont futur métier. De plus, ces stages, pour de nombreux étudiants peuvent être suivis d’une embauche.

Les stages n’ont pas de durée minimum, mais ils ne peuvent dépasser 6 mois. ⏳

Le stage peut aussi être un passage indispensable pour les personnes en reconversion. Afin de découvrir le secteur d’activité qui les intéressent avant de s’y orienter, ou simplement au cours de leur formation de reconversion.

Mais la grosse contrainte des stages en France est que pour effectuer un stage, il est impératif d’avoir une convention de stage qui doit être signée par le stagiaire, l’entreprise et l’école ou l’organisme de formation.

La convention de stage est donc l’équivalence du contrat de travail pour les stagiaires. Obligatoire en France depuis le décret publié au Journal Officiel du 31 Août 2006, la convention protège à la fois l’organisme de formation, l’entreprise et le stagiaire, au même titre qu’un salarié.

En effet, en France, un stage, dont la convention n’est pas tripartite, c’est-à-dire signée avec un organisme de formation ou un organisme agréé, est considérée par la législation française comme du travail au noir déguisé, et peut conduire à des redressements (fiscaux, ou d’organismes sociaux).

 

Le stage vs l’alternance?

La principale différance entre l’alternance et le stage est le contrat de travail de chacun. Pour l’alternance, l’apprenti aura un vrai contrat de travail qui sera donc soumis au Code du Travail. Contrairement au stagiaire qui sera uniquement régi par sa convention de stage et qui ne dépendra pas du Code du Travail.

Les alternants ont donc un statut de salarié, et les stagiaires gardent leur statut d’étudiants uniquement.

Il y a également des différences en termes de rémunération. L’alternant gagne plus d’argent que le stagiaire et le coût de sa formation est pris en charge par son entreprise. 💰

De plus, le rythme de travail n’est pas le même. L’alternant a un rythme alterné entre ses cours et son travail en entreprise. Ce rythme est fixé par l’école ou l’organisme de formation (exemple : 2 jours écoles / 3 jours entreprises ou 1 semaine école / 2 semaines entreprise). Le stagiaire suit généralement plusieurs mois de cours avant de partir en entreprise (exemple : 6 mois de formation et 6 mois de stage).

Mais malheureusement, l’alternant, ayant un statut de salarié ne bénéficie que de 5 semaines de congés payés pas année, ce qui signifie que mis à part pour des vacances, il n’a pas la possibilité de s’expatrier pour une expérience professionnelle. Contrairement aux stagiaires, qui grâce à son statut d’étudiant, peut aller dans le pays de son choix.

 

Pourquoi faire un stage?

Le stage est donc plus ou moins indispensable lors d’un parcours étudiant. Il permet de valider l’obtention du diplôme dans de nombreuses écoles ou universités, c’est une formation pratique en complément de la formation théorique.

De nombreux écoles et universités l’imposent donc à leurs étudiants.

En France

Un stage en France vous permets donc de limiter les frais. En choisissant une entreprise qui se situe à proximité de votre domicile, vous vous assurez une expérience réelle en entreprise sans vous ruiner.

De plus, certains étudiants ne se sentent parfois pas prêts à franchir le pas, et à partir (que ce soit dans une autre ville de France ou à l’étranger). Mais ne t’inquiètes pas si tu es dans ce cas, ce n’est pas grave. Tu peux te concentrer davantage pour avoir le stage de tes rêves, tu n’as pas la barrière de la langue, ni la distance. Et le fait d’être français dans une entreprise française te permettras peut-être de prendre plus d’initiative.

Le stage, même en France, te permets d’affirmer ton choix d’orientation (car au-delà de la théorie que tu connais, le stage te permets de voir le métier que tu ambitionnes en situation réelle), et étoffer ton CV.

En effet, le stage apporte à ton CV une réelle expérience professionnelle dans ton secteur d’activité, et ajoute une réelle valeur ajoutée à ton profil pour tes prochaines candidatures. Et ces expériences que tu pourras acquérir en stage n’auront rien à voir avec les expériences acquises grâce à des job étudiant ou job saisonnier.

Les stages ne sont donc pas à négliger, même si vous le fait en France.

A l’étranger

Les stages à l’étranger t’apportent, au même titre que les stages en Français, une expérience professionnelle indispensable dans le cadre de ta formation.

Effectivement, de plus en plus d’écoles et d’universités te proposent des stages à l’étranger, ou te l’imposent même pour la validation de ton diplôme dans certains cas (comme dans beaucoup d’écoles de commerce par exemple).

Il faut donc voir le bon côté des choses, et prendre cette possibilité ou cette obligation d’expatriation comme une opportunité dans ta carrière professionnelle. 😉

Une expérience à l’étranger est un saut vers l’inconnu. Tu te rends seule dans la plupart des cas dans un pays et dans une ville que tu ne connais pas du tout. Tu te dois d’être autonome, débrouillard, et indépendant. Tu dois développer des compétences personnelles grâce à des choses auxquelles tu n’avais jamais été confronté auparavant. Et dis comme ça, on peut comprendre que ça ne te fasse pas rêver, mais crois-nous, c’est une expérience incroyablement enrichissante du point de vue personnel.

C’est aussi une occasion unique de découvrir une culture différente en étant plonger dedans au quotidien, et de te faire des amis venant des quatre coins du monde. Tu apprendras beaucoup sur toi et sur les autres. Ainsi, tu pourras agrandir ton réseau et tes connaissances.

En plus, de tout ces avantages non négligeable, il y a également l’apprentissage d’une nouvelle langue. En étant livré à toi-même, tu n’auras d’autres solutions que d’apprendre à communiquer dans la langue du pays. Le fait de devoir communiquer avec tes collègues et tes tuteurs de stage dans la langue étrangère peut être effrayant, mais cela ne t’apportera que de bonnes choses.

Le départ à l’étranger pour un stage est donc un plus incontestable sur un CV. Toutes tes qualités personnelles et professionnelles seront décuplées et accentuées.

Bien évidemment… En tant qu’étudiant français, ta convention de stage sera à signée par les trois parties, que ce soit en France ou à l’étranger.

Le seul inconvénient du stage à l’étranger est, que du fait de la barrière linguistique, la recherche de stage est plus difficile qu’en France. C’est pourquoi Movaway est la pour toi.  Nous pouvons te trouver le stage idéal à Londres en quelques jours, et ce, peu importe ton niveau d’étude ou ton secteur d’activité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Notre nouveau site est en ligne ! www.movaway.fr #movaway #londres #stage #logement #job #website #londondream

Une publication partagée par Movaway (@movaway) le

Mais comment se passe un stage en Angleterre?

Le Royaume-Uni séduit toujours plus d’étudiants en quête d’un stage. L’an passé, près de 5 100 Français y sont partis pour y faire un stage. La pratique de l’anglais ou le fait d’avoir une première expérience à l’international est toujours bien vu, et le fait d’être à seulement quelques heures de la France est vraiment un avantage non négligeable.

Les pays Anglophones sont au cœur des envies des étudiants.

Les différents types de stage

Mais les différents types de stage au Royaume-Uni peuvent parfois porter à confusion. Il y a donc 5 types de stage :

  • Le « Internship program » se déroule en général durant l’été et dure 3 mois au maximum.
  • Le « work based-project » est une mission particulière qui doit être effectuer en entreprise dans le cadre de son cursus.
  • Le « work placement » correspond à une période de travail rémunéré par l’entreprise pouvant durée jusqu’à une année.
  • Le « sandwich program » est un stage rémunéré qui a lieu pendant le parcours universitaire d’une période d’un an et qui compte pour l’obtention du diplôme.
  • Le « internship » ou « traineeship » qui est un stage non rémunéré à effectuer dans le cadre d’un parcours scolaire ou étudiant.

Cependant, à Londres et dans tout le Royaume-Uni, la majorité des stagiaires (et notamment avec une convention française) ne sont pas rémunérés, il est donc important de prendre cela en compte avant de venir.

Un stagiaire en Angleterre ne peut travailler plus de 48 heures par semaine, sauf s’il travaille dans certains secteurs en particulier. Mais généralement, une semaine typique contient entre 35h et 40h, mais cela dépend bien évidemment de ton contrat.

Les moeurs en entreprise au Royaume-Uni

Bien évidemment, les habitudes au travail et donc en stage à Londres et en France, ne sont pas du tout les mêmes.

L’utilisation du « You » dans la langue anglaise qui remplace le « Toi » et le « Vous » en Français, permet d’enlever une grande barrière en enlevant la distance hiérarchique. Tu appelleras ton collègue « you », au même titre que ton patron. Ainsi, tu évite les formalités et simplifie les échanges au sein de ton équipe.

Les emails sont à envoyer au ton en anglais, c’est-à-dire qu’en début de mail, tu ne dois pas écrire « Cher Monsieur » ou « Dear Mr », tu dois te contenter d’écrire « Hi » suivi du prénom de la personne, et ce, même si tu ne les connais pas.

Le style vestimentaire à l’anglaise est totalement différent du style français. En France, il est difficile de savoir à ta tenue dans quelle entreprise tu travailles. Au Royaume-Uni, la plupart des entreprises proposent un polo, un sac ou encore un badge à l’effigie de l’entreprise, et ce, afin de créer un sentiment de cohésion et d’appartenance.

Les Anglais sont très ponctuels, l’heure c’est l’heure. Il est donc impératif que tu sois à l’heure à ton travail et toujours très ponctuels au rendez-vous qui te seront confiés. En effet, les réunions commencent vraiment à l’heure.

Le repas est également différent chez nous que chez nos confrères anglosaxons. Comme tu peux le savoir, les anglais apportent que très peu d’importance au repas du midi. Pour exemple, les parents donnent souvent à leurs enfants un sandwich triangle et un paquet de chips pour leur déjeuner, et les enfants le mange sur le pouce. Bien évidemment, ces habitudes prises pendant l’enfance persistent lors de leur vie adulte et ça se ressent au travail. La plupart des anglais mange donc des repas express, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle la Street Food est aussi développé. Alors qu’en France, la pause de repas est une tradition.

Les Anglais commencent généralement plus tôt et finissent plus tôt aussi. Il n’est pas rare de voir en Angleterre des horaires de travail entre 8h et 16h, parfois jusqu’à 17h afin de ne pas travailler le vendredi après-midi. Les Français accordent plus d’importance au respect des heures, contrairement aux Anglais qui ont une heure de début mais qui parfois sont très laxistes sur les heures de fin.

De plus, le droit à l’image n’existe pas au Royaume-Uni. En France, il est inscrit dans la loi, que toute personne physique a le droit de disposer de son image, c’est-à-dire d’accepter ou non la diffusion des images (photo ou vidéo) sur lesquelles elle est. Les établissements et les entreprises françaises sont donc dans l’obligation de faire signer des attestations autorisant la diffusion de son image, afin de se protéger du point de vue de la loi.

Enfin, la séparation entre temps-travail et temps libre justement très présente en France se fait beaucoup moins ressentir en Grande-Bretagne. Les Français voient plus ou moins souvent leurs collègues de travail (en fonction du poste de travail et surtout des relations interprofessionnelles), alors que les anglais prennent un réel plaisir à revoir leurs collègues de travail après celui-ci (il est par exemple très fréquent que les Anglais aillent boire des verres dans des pubs après le travail avec leurs collègues).

 

Tu auras pu le comprendre, la législation et les mœurs en Angleterre face au stage est totalement différente de celle de la France. La convention de stage n’a pas du tout la même importance que dans notre pays. Les recruteurs anglais portent d’ailleurs beaucoup moins d’attention aux diplômes et s’attardent beaucoup plus sur le parcours des candidats lors du recrutement.

 

Est-il possible d’éffectuer un stage sans être étudiant à Londres?

En France, cela est donc totalement impossible. Que ce soit dans le cadre de tes études ou pour une reconversion, tu dois impérativement obtenir une convention de stage provenant d’un organisme de formation.

Mais en Angleterre, tout est possible !

Si tu veux faire un stage de découverte en Angleterre, il te suffit de trouver un stage et c’est tout ; tu n’as besoin de rien d’autres. Tu n’as pas besoin d’organisme de formation. La démarche est très simple et te facilite la vie.

Le principe est le même pour ceux qui veulent se réorienter. Si tu veux te réorienter (peu importe ton âge), il est parfois difficile de se lancer dans une nouvelle formation sans connaître la réalité du métier. Cette possibilité te permet donc d’effectuer un stage (qu’il soit cours ou long) afin de confirmer ton choix d’orientation.

Par exemple, en France, pour être agent immobilier, il te faut impérativement un BTS immobilier. Alors qu’à Londres, tu as la possibilité de faire un stage sans convention pour apprendre le nécessaire et faire tes épreuves et tu pourras postuler en tant qu’agent immobilier ou être embaucher par l’entreprise qui t’as pris en stage.

Tu as donc beaucoup plus de facilité et de possibilité d’évolution.

Le Royaume-Uni est donc un pays plein d’opportunités. Tu as la possibilité d’y effectuer un stage sans convention afin de te reconvertir ou simplement de confirmer ta vocation. Et ce, peu importe ton âge, ton niveau d’étude ou ton parcours professionnel. Tout le monde a la possibilité d’effectuer un stage au Royaume-Uni, même sans convention de stage ; et ça, c’est très motivant car ce stage sans convention peut peut-être t’ouvrir les portes d’une nouvelle vie.

 

 

Dune B

photos Londres

Ils nous font confiance