Blog Movaway Divers

Le cricket 07-04 2021

Le cricket

Londres est en effet devenue l’une des destinations les plus prisées par les étudiants. Nombreux sont les avantages de poursuivre ses études dans cette merveilleuse capitale. La ville offre un grand nombre de musées, de théâtre, cinémas, et tant d’autres lieux culturels. Tu n’auras pas le temps de t’ennuyer et tu verras que chaque quartier à son histoire, ses mélanges de cultures et des bars branchés ! Alors si tu souhaites étudier à Londres, réaliser un stage, poursuivre tes études ou même trouver un travail, à Londres tout est possible ! Mais avant tout, tu dois te renseigner sur la culture anglaise. C’est pour cela que Movaway te propose chaque semaine des articles afin de te guider, de te proposer des activités, des galeries à visiter et te conseilles sur les quartiers londoniens. Aujourd’hui, l’équipe de Movaway va te présenter le cricket afin que tu te familiarises avec ce sport britannique.

Comme tu le sais sans doute, les Britanniques ont inventé de très nombreux sports comme par exemple le football. Mais, le Cricket est aussi un sport typique anglais pratiqué par une certaine élite et se jouent dans la plupart des pays du Commonwealth. 

Si tu assistes à un match, tu dois absolument connaitre deux termes. Le premier est Batsman. Batsman signifie batteur en français et désigne le joueur avec la batte chargé de marquer des points. Ensuite, le Bowler qui est le joueur face au batteur. C’est le Lanceur, chargé de lancer la balle vers le batteur afin de toucher les planchettes et l’éliminer.

Finalement, tu l’auras compris, lorsque tu seras en Angleterre tu devras absolument assister à un match de Cricket !

Le cricket en bref 

Sport national britannique adopté par les nations du Commonwealth : l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Inde, le Pakistan, les Antilles anglaises et l’Afrique du Sud, le cricket peu connu et mal compris dans les autres pays.

Le cricket est un sport collectif de balle et de batte opposant deux équipes composées normalement de onze joueurs chacune. Il se joue généralement sur un terrain en herbe de forme ovale au centre duquel se trouve une zone d’une vingtaine de mètres de longueur, à chaque extrémité de laquelle on trouve une structure de bois, le guichet.

Une rencontre se divise en plusieurs manches. Au cours de chacune d’entre elles, l’une des équipes essaye de marquer des points (courses), et possède simultanément deux batteurs sur le terrain, chacun devant l’un des guichets. Un point est notamment marqué à chaque échange de position de ces deux joueurs lorsque la balle est en jeu. Leurs onze adversaires sont également présents sur l’aire de jeu. La balle lancée par l’un de ceux-ci en direction du guichet d’un des deux batteurs. L’objectif de la seconde équipe est d’empêcher la première de marquer. En effet, principalement en éliminant les batteurs adverses. Par exemple en détruisant le guichet avec la balle sur le lancer.

L’histoire du cricket

Contrairement à de nombreux sports anglais comme le rugby, le cricket n’est pas apprécié en dehors des terres britanniques. En effet, jusqu’au XVIe siècle, les classes populaires et méprisées des riches pratiquait cette discipline. À partir du milieu du XVIIe siècle, l’aristocratie s’y intéresse pour entretenir des relations avec le reste de la population et accroître son prestige. Les lords employaient comme garde-chasse ou palefrenier des personnes qui étaient avant tout d’excellents joueurs de cricket et se constituaient ainsi leur équipe.

Vers 1820, le sport comportait deux versions. Un cricket pour la haute bourgeoisie qui le pratiquait dans ses propriétés de campagne ou dans des clubs. Et un cricket pour la petite bourgeoisie. Cette dernière introduisait le professionnalisme qui perdura jusqu’en 1870.

Alors, on organise le « test cricket ». Celui-ci est une série de matchs nationaux entre l’Angleterre et les pays de l’Empire britannique. Le cricket a pris de l’importance et devient le sport national de l’été. Comme le club qui contrôlait le jeu était le très aristocratique Marylebone Cricket Club (MCC fondé à Londres en 1788), se posa alors le problème de la présence de la classe populaire. On répartit finalement les rôles. Le batteur devait venir d’une classe sociale élevée (ce rôle lui donnait l’occasion de montrer son adresse et sa personnalité). Enfin, les membres de la classe populaire occupaient les places de lanceurs et ramasseurs.

Comment ça se joue ?

Les règles du jeu

Le jeu du cricket comporte deux manches pendant lesquelles tous les joueurs des deux équipes composées de 11 membres doivent se succéder comme batteur à la défense des guichets. Le batteur désigné est le seul de son équipe sur le terrain. Ainsi, les joueurs de l’équipe adverse l’entoure. Les joueurs de l’équipe adverse doivent s’efforcer de rattraper à la volée la balle que le batteur a frappée.

Le rôle du lanceur

C’est le lanceur nommé bowler qui attaque en envoyant une balle sur le guichet défendu par le batteur. Faite de liège et de corde recouverts de cuir rouge, ce qui rend la balle dure. Elle pèse 172 grammes et mesure 23 centimètres de circonférence. C’est l’équivalent d’une balle de tennis. L’objectif du lanceur c’est de détruire le guichet défendu par le batteur qui se trouve en face de lui. Il peut prendre tout l’élan nécessaire avant de jeter la balle. Mais, à condition de rester dans les limites de ce qu’on appelle la « ligne du lanceur ». Deux lanceurs opèrent dans chaque jeu, chacun en face d’un guichet. Le second lanceur s’attaque au batteur du guichet opposé lors de l’envoie des six balles. C’est maintenant que tous les joueurs sur le terrain changent de position.

Le rôle du batteur

Les batteurs appelé batsmen se servent d’une batte généralement en saule et dont la longueur totale ne dépasse pas 97 centimètres pour la défense des guichets. Le batteur doit de frapper la balle assez forte. Il doit soit l’expédier hors des limites du terrain (ce qui vaut alors 6 points à son équipe), soit l’envoyer à une distance suffisante pour qu’il ait le temps de courir jusqu’au guichet de son partenaire (un point par course au bénéfice de son équipe). Quand le batteur quitte son guichet pour courir à celui d’en face, son partenaire court lui-même jusqu’au guichet laissé vacant. Quand le batteur est éliminé, c’est son partenaire du guichet opposé qui le remplace. Et ainsi de suite jusqu’à ce que les onze joueurs de l’équipe dont c’est la tournée se soient succédé sur le terrain. C’est ensuite à l’équipe adverse d’assurer la défense des guichets.

Les stratégies

Il y a d’excellents batteurs qui peuvent tenir une équipe en échec pendant des heures. Toute partie qui n’est pas terminée est considérée comme nulle. À moins que l’un des deux camps n’abandonne en cours de match. Toutefois, quand une équipe détient une avance de points substantielle, son capitaine peut mettre fin à la manche. Ceci en déclarant que la tournée de son camp est terminée. C’est ce qu’on appelle la « déclaration », qui a pour effet d’accélérer le déroulement du jeu.

En raison des règles particulières du cricket, il arrive fréquemment qu’une seule partie dure plusieurs jours. Une limite imposée au temps imparti quotidiennement au jeu. Cet-à-dire qu’on reprend le match le lendemain, au point où on l’avait laissé. Dans les rencontres internationales, les matchs durent de cinq à six jours. Les compétitions entre comtés se jouent généralement en deux ou trois jours.

La finale du championnat du monde de cricket a eu lieu le 23 mars 2003 à Johannesburg. L’Australie a écrasé l’Inde par 125 « runs » et conserve ainsi sa couronne de championne du monde acquise en 1999 en Angleterre.

Le terrain

Comme tous les sports dont l’origine est ancienne, le cricket a subi de nombreuses modifications au cours des siècles. Ainsi, les guichets (les buts) n’ont pas toujours existé. En effet, avant, on se contentait seulement de creuser deux trous dans le gazon. Mais aussi de tracer, devant chaque trou, une ligne distante de 1,30 m. Au début du XVIIIe siècle, les guichets apparaissent (construction complexe constituée par trois piquets). Les premières règles précises du jeu apparaissent en 1744.

Un terrain de cricket est généralement de forme légèrement ovale. Aucune dimension ou forme par les lois du cricket les codifient. En revanche, il s’agit habituellement d’une ellipse de faible excentricité, et dont les axes mesurent généralement entre 90 mètres et 150 mètres. Pour les matchs internationaux, des dimensions minimums sont fixées. En effet, depuis le 1er octobre 2007, celles-ci ont été portées à un minimum de 137,16 mètres pour l’axe le plus court, et 148,13 mètres pour l’axe le plus long. Les limites du terrain, appelées boundaries, marquées par une ligne blanche, une corde ou un objet solide ayant une arête ou marqué d’une ligne.

Au centre du terrain, orienté selon le grand axe de celui-ci, se trouve une surface rectangulaire dont l’herbe est coupée plus court appelé le pitch. La longueur de celui-ci est de 20,12 mètres et sa largeur est de 3,05 mètres. Il se ferme à chacun de ses bouts par des lignes blanches. Celles-ci ppelées bowling creases. Les lignes blanches mesurent 2,64 mètres chacune. D’autres lignes blanches figurent sur le pitch. Effectivement, on retrouve une ligne appelée popping crease devant chacune des bowling creases, à 1,22 mètre de celles-ci.

À chaque extrémité du pitch se trouve une structure de bois appelée wicket (« guichet »). Les deux wickets sont parallèles l’un à l’autre et distants de 20,12 mètres. Un wicket se compose de trois stumps et deux bails.

Les stumps sont des piquets cylindriques verticaux. Ils sont répartis sur une largeur de 22,86 centimètres. Le diamètre est compris entre 3,49 et 3,81 centimètres. Ils culminent à 71,1 centimètres au-dessus de la surface du pitch. Les bails sont des petits témoins amovibles d’une longueur de 10,95 centimètres qui surmontent les stumps.

Balle et batte

Balle de cricket 

Pour un match de cricket impliquant des équipes sénior masculines, la balle de cricket doit peser, neuve, entre 155,9 et 163 grammes. Sa circonférence doit être comprise entre 22,4 et 22,9 centimètres (soit un diamètre compris entre 7,13 et 7,29 centimètres). Les dimensions et masses sont différentes pour les rencontres entre équipes féminines ou junior. En effet, lors des rencontres féminines, de 140 à 151 grammes et de 21 à 22,5 centimètres de circonférence. En revanche, lors des rencontres des matchs en junior, de 133 à 144 grammes et de 20,5 à 22,0 centimètres de circonférence.

La balle de cricket se compose de liège dur recouvert de cuir. Le cuir séparé en deux hémisphères liés entre eux par une couture. La balle est traditionnellement de couleur rouge, avec une couture blanche. Des balles de couleur blanche sont utilisés pour les matchs de lancers (overs) en nombre limités, qui se déroulent, pour certains, en partie en soirée. C’est un héritage de la World Series Cricket. C’est une compétition rebelle organisée entre 1977 et 1979, qui a introduit ces matchs joués en partie en soirée et une couleur de balle bien visible à la lumière des projecteurs. Une brève expérimentation mené au XIXe siècle pour introduire des balles bleues pour les matchs de cricket féminin. En effet, le rouge supposé trop choquant pour les femmes.

Batte de cricket

la batte

Une batte de cricket se compose d’un manche en rotin et d’un corps en saule. Cette partie de la batte, appelée blade (lame), est plate d’un côté et arrondie de l’autre, pour garantir sa solidité. Le batteur utilise le côté plat pour frapper la balle.

La longueur de la batte ne doit pas excéder 96,5 centimètres. Sa lame ne doit pas excéder 10,8 centimètres à l’endroit où elle est la plus large. Le saule qui la compose peut être recouvert d’une matière protectrice. Seulement à condition que celle-ci ne dépasse pas 1,56 mm d’épaisseur, et que cette protection ne risque pas d’endommager la balle. Les règles du cricket stipulent que la ou les mains qui tiennent la batte et d’éventuels gants de protection sont considérés comme faisant partie de la batte. En effet, si la balle touche une main ou un gant qui tient la batte, on considère alors qu’elle est touchée par la batte.

Les tenues du cricket

Lors de la World Series Cricket, une compétition rebelle organisée en Australie entre 1977 et 1979, le batteur anglais Dennis Amiss eut l’idée de se protéger la tête avec un casque de moto. En mars 1978, l’australien Graham Yallop fut le premier joueur à porter un casque lors d’un match international officiel. Celui-ci est disputé au format Test cricket contre l’équipe des Indes occidentales.

À l’origine lourd à porter, le casque s’est imposé peu à peu. Il est désormais rare de voir un batteur jouer sans. De plus, les batteurs ne sont pas les seuls joueurs sur le terrain à porter un casque. En effet, certains fielders proches du batteur adverse qui reçoit la balle en portent aussi.

Outre le casque, le batteur bénéficient d’autres protections. Notamment des pads, qui protègent les jambes, des gants, et des protections aux avant-bras. Le gardien de guichet adverse a lui aussi droit à des gants et des pads. Les autres joueurs de champ n’y ont pas le droit.

À haut niveau, la tenue du joueur de cricket dépend du format de jeu. Dans les matchs dont la durée est limitée en temps, la tenue est traditionnellement de couleur blanche ou crème. Tandis que des tenues colorées sont utilisées pour les matchs dont la durée est limitée en nombre de lancers. L’introduction des tenues colorées dans ce type de match est aussi un des multiples héritages de la World Series Cricket. La qualification de « pyjama cricket » parfois employée de manière péjorative pour qualifier ce type de matchs et vient du fait qu’ils se jouent en tenue colorée.

Finalement, la tenue du joueur se compose d’un pantalon, d’une chemise à manches courtes ou longues et parfois d’un pull-over avec ou sans manches.

Équipe d’Angleterre de cricket

Equipe Angleterre

L’équipe de cricket d’Angleterre représente l’Angleterre et le Pays de Galles lors des compétitions international. Depuis 1997, il est régi par l’Angleterre et le Pays de Galles Cricket Board (ECB), après avoir été dirigé par le Marylebone Cricket Club (le MCC) depuis 1903. L’Angleterre, en tant que nation fondatrice, est membre à part entière de l’International Cricket Council (ICC) avec le statut Test , One Day International (ODI) et Twenty20 International. Jusque dans les années 1990, les joueurs écossais et irlandais ont également joué pour l’Angleterre. Ces pays n’étant pas encore membres à part entière de la CPI. L’Angleterre et l’Australie ont été les premières équipes à disputer un match test en mars 1877. 

Avec l’Afrique du Sud, ces nations ont formé l’Imperial Cricket Conference le 15 juin 1909. L’Angleterre et l’Australie ont également joué le premier One Day International le 5 janvier 1971. Le premier Twenty20 International de l’Angleterre, le 13 juin 2005, une fois de plus contre l’Australie. Au 26 mars 2021, l’Angleterre avait disputé 1034 matchs de test, en remportant 377 et en perdant 308 (avec 349 nuls). Dans la série de tests contre l’Australie, l’Angleterre joue pour The Ashes. The Ashes était l’un des trophées les plus célèbres de tout le sport, et ils ont en effet remporté l’urne à 32 reprises.

L’Angleterre a également joué 754 One Day International, remportant 379. Ils ont participé à la finale de la Coupe du monde de cricket quatre fois, en remportant une fois en 2019. Ils ont également terminé deuxième de deux trophées de l’International Cricket Council (2004 et 2013). L’Angleterre a joué 131 Twenty20 International, en remportant 66. Ils ont remporté la Coupe du monde ICC T20 en 2010 et ont été finalistes en 2016. 

Depuis le 8 février 2021, l’Angleterre est classée quatrième dans les tests, première pour les ODI et première pour les T20I par l’ICC. 

Les 5 joueurs de cricket les plus riches du monde 

Sachin Tendulkar – 115 millions de dollars

Sachin Tendulkar

Considéré par les experts comme le meilleur batteur de l’histoire du cricket, Sachin Tendulkar, légende du cricket. Dans le cricket international, aucun joueur n’a enregistré autant de points de course que Sachin Tendulkar. Sachin Tendulkar, connu sous le nom de Master Blaster, est le premier joueur de cricket à avoir enregistré 30 000 runs dans l’histoire du cricket international. La valeur nette de ce professionnel estimée à 115 millions de dollars. Ce qui fait de lui le joueur de cricket le plus riche du monde.

MS Dhoni – 111 millions de dollars

Le cricket MS Dhoni

Un autre joueur de cricket à succès, le MS Dhoni. Considéré comme l’un des meilleurs joueurs de cricket du monde à l’heure actuelle. Ms Dhoni ou Virat Kohli ? Grande question pour les fans des deux joueurs !. Dhoni, qui a été capitaine de l’équipe nationale indienne de cricket en limited-overs et en Test cricket, a un palmarès impressionnant puisqu’il est le seul capitaine de l’histoire du cricket à avoir mené son équipe à la victoire dans tous les événements sanctionnés par l’ICC.

Bien que les experts ne s’entendent pas sur le fait que Dhoni soit le joueur de cricket le plus populaire au monde, ils s’accordent tous à dire qu’il est le meilleur gardien de guichet. Dhoni a une valeur nette estimée à 111 millions de dollars. Il détient des contrats de sponsoring avec Reebok, GoDaddy, TVS Motors, Colgate, Snickers, Sony Bravia, Orient et plusieurs autres.

Virat Kohli – 92 millions de dollars

Le cricket Virat Kolli

Virat Kohli est l’un des meilleurs et des plus riches joueurs de cricket du monde à l’heure actuelle. La star qui, selon les experts, est le meilleur batteur du monde, est régulièrement en tête du classement des batteurs de One Day International depuis 2017. Kohli, est le joueur de cricket le mieux payé en 2019. C’est la seule star du cricket à figurer dans le classement Forbes 2019 des 100 athlètes les mieux payés au monde. La valeur nette estimée à 92 millions de dollars. Il a également conclu des contrats de sponsoring très impressionnants. Notamment avec de grandes marques telles que Google, Colgate, Pepsi, Valvoline, Audi India et Uber.

Ricky Ponting – 65 millions de dollars

Le cricket Ricky Ponting

L’ancien joueur de cricket australien, devenu entraîneur et commentateur, Ricky Ponting, a dirigé le monde du cricket avant sa retraite. Dans le cricket international, Ricky Ponting connu comme le capitaine qui a le mieux réussi. Il a été le capitaine des équipes nationales australiennes de cricket lors des One Day Internationals et des Tests Crickets pendant ce que l’on appelle l’ère d’or, où l’équipe a connu un succès incroyable. Ponting, a reçu le titre de « Cricketer of the Decade 2000 ». De plus, il a été le capitaine de l’équipe nationale australienne de cricket. Celle-ci a remporté 220 victoires en 324 matchs. Sa valeur nette estimée à 65 millions de dollars.

Brian Lara – 60 millions de dollars

Le cricket Brian Lara

Son titre de plus grand batteur de cricket est incontesté. En effet, la star du cricket de Trinidad et Tobago a connu une carrière très réussie qui l’a vu devenir l’un des trois seuls joueurs de cricket à avoir reçu le prix de la personnalité sportive étrangère de l’année de la BBC. Le Hall of Famer de l’ICC est le meilleur score de cricket de test et détient le record du plus grand nombre de points obtenus par un individu dans le cricket de première classe. Finalement, après sa brillante carrière de cricket, il a continué à jouer au golf où il a connu un succès similaire. Brian, surnommé « Le Prince », vaut 60 millions de dollars.

Ou acheter ses places ? 

Que tu connaisses ou non le cricket, l’équipe de Movaway te conseilles d’assister à un match durant ton séjour. Si tu souhaites assister à un match de cricket, Movaway te conseille d’acheter tes places sur le site officiel du Lord’s. A savoir que tu peux même le visiter. Viens à Lord’s faire le tour des coulisses dans le « Berceau du Cricket ». Sous la houlette d’un guide expert, les visites guidées présentent le pavillon, la Longue Salle légendaire et les vestiaires. Abritant les fameux « tableaux d’honneur », tu pourras t’asseoir dans les sièges occupés généralement par l’équipe d’Angleterre.

Au musée MCC, le berceau du trophée Ashes Urn et des 400 ans de l’histoire du cricket, tu pourras partir à l’exploration de la maison aux trésors de Lord’s. C’est en faisant le tour du terrain que tu ressentiras l’atmosphère magique qui règne à Lord’s et d’apprécier l’architecture primée du centre de J. P. Morgan Media Center

Alors quoi de mieux que de passer du temps entre amis ou avec tes colocataires autour d’un match de cricket ? N’attend pas et réserve dès à présent ta place ! 

photos Londres

Ils nous font confiance